Menu

Publié le 18 septembre

Interview KCIV – Ambiance Électronique 3

Retrouvez KCIV lors de l’Ambiance Électronique 3 du festival Maintenant 2017 au côté de Puzupuzu et Skuna.

 

KCIV c’est qui ?

C’est un mec qui fait de la musique dans sa chambre et un mec qui est DJ aussi, qui mixe dans les clubs avec des potes.

 

Comment décrirais-tu ton univers musical ?

En fait j’ai deux univers. Quand je mixe, c’est souvent rap, hip-hop, trap, dans ce délire là. Et quand je produis, c’est différent. Là en ce moment je suis plus dans un « mood » posé, ambiant. Je m’inspire de tout ce qui est autour de moi, de toutes les musiques que je vais écouter, à la fois du hip-hop, de la trap, du R&B, même de l’électro. C’est pas évident à décrire ma musique parce que je vais prendre un truc qui vient du hip-hop en mélangeant avec un truc plus chill avec du piano.

 

Tu as des artistes qui t’inspirent pour produire tes sons ?

C’est même des labels qui m’inspirent. J’en ai 4 en tête : Soulection, Brainfeeder, XL Recordings, avec dedans Sampha et Sam Gellaitry, et enfin HW&W, le label de Kaytranada et STWO. Ça fait depuis un moment que je suis à fond dans ce genre de labels et c’est un peu toutes ces inspirations qui me viennent pour produire.

 

Depuis combien de temps dure ton histoire avec Columbine ? Quel est ton rôle dans le crew ?

Avec Columbine ça a commencé en Décembre 2015, c’est la première date que j’ai fait avec le groupe. Lors du premier concert qu’on a fait à Rennes, j’étais leur DJ. Je les connais depuis le lycée. De base, c’est eux qui ont formé Columbine à 8. Et après, au fur et à mesure, je suis arrivé DJ dans le groupe.

 

Le 12 octobre prochain on te retrouve à Maintenant, un avis sur le festival et la programmation de cette année ?

Je suis déjà venu l’an dernier, et le lieu où j’avais joué est le même que cette année, au Théâtre du Vieux Saint-Étienne. J’ai grave kiffé ce lieu, l’atmosphère, le fait d’être dans une ancienne église qui est transformée en théâtre, être sur le coup pour une soirée où on peut s’y amuser et jouer ce qu’on veut. J’apprécie vraiment le fait qu’il y ait un peu de tout dans ce festival, dans tous les styles de musiques, on peut retrouver de la techno, du hip-hop, du rap. Au niveau de la programmation, NSDOS j’adore, ça me parle beaucoup. Après j’ai pas forcément eu l’occasion de voir tous les noms mais je m’y intéresserais et si je suis dans le coin j’irais quand même à certaines soirées.

 

Peux-tu nous parler du collectif Decilab et de Same Fam que tu côtoies depuis sa création il me semble ?

C’est plus Decilab que je côtoie et Same Fam j’en suis un des créateurs avec des potes. Same Fam c’est un collectif qu’on a monté avec des potes de Nantes et de Bordeaux. On est un petit nombre dedans et on organise des soirées sur Nantes, Rennes et Bordeaux. On avance en équipe pour promouvoir la musique qu’on kiffe et on essaye de faire ce qu’on peut. Prochainement, on invite un gros artiste qui vient du Canada, c’est High Klassified, le 22 septembre au 1988 Live Club à Rennes. Decilab, c’est un pote qui avait monté ça avec d’autres potes, j’en suis pas vraiment le créateur, on m’a plus intégré parce que je les connaissais.

 

Skuna et Puzupuzu jouent aussi le 12 octobre au Théâtre du Vieux Saint-Étienne, que t’évoquent ces deux artistes ?

Skuna c’est mon poto, j’adore ce qu’il fait, je respecte son taff, ça fait plaisir d’être avec un pote dans la même ville, où on a le même délire, jouer les mêmes soirs c’est cool. Puzupuzu j’ai pas vraiment encore eu l’occasion d’écouter, du coup j’attends le 12 octobre pour voir ce qu’il fait. J’ai hâte de voir nos 3 moments différents qui vont se faire.

 

L’an passé tu avais joué à l’Antipode en même temps que MHD, tu étais en première partie ? L’Afro-trap c’est un style musical que tu apprécies ? Tu aimerais bosser avec lui ?

Ouais première partie de MHD, c’était cool. Ça fait plaisir d’avoir été sur ce concert quand je vois comment il évolue maintenant. L’afro-trap je kiffe mais c’est pas ce que je joue généralement, du coup j’ai du m’adapter un peu au public mais ça s’est bien passé quand même. Pour le moment, c’est pas d’actualité, je l’ai vu une fois et après je n’ai plus eu de nouvelles mais le mec est cool.

 

Si c’est pas avec lui, ça serait avec quel artiste que tu aimerais faire une soirée ou un back-to-back ?

Il y a un gars avec qui j’ai joué l’an dernier, il s’appelle Jarreau Vandal, il est dans le collectif Soulection. Je l’ai déjà vu joué et je l’ai revu joué cet été à Londres et à chaque fois quand il joue, il fait un DJ set et ça me rend toujours ouf, au niveau de l’inspiration et de la composition.

 

Où peut-on te retrouver sur Rennes sinon dans les mois à venir ? Tu as des dates, des projets ?

Au 1988 Live Club je suis souvent là-bas, faut checker sur mon Facebook. Je joue à Nantes le 1er octobre. Je fais mes projets à côté du coup j’ai pas forcément le temps d’avoir beaucoup de dates pour mixer. Je prépare un EP qui j’espère va sortir cet automne. Pour le moment, c’est 4 morceaux, ça va peut-être se transformer en 5, revenir à 3. C’est mes inspirations plus posées qui vont en ressortir, je vais quitter un peu l’atmosphère du DJ quand je suis à mixer des sons énervés.

 

> Soundcloud KCIV

> Facebook KCIV 

 

 

Interview réalisée par Timothy Gaignoux

 

Autres actualités

Toutes les actualités

Inscription à la newsletter

Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre ville (obligatoire)

Votre e-mail (obligatoire)

03e827d658850ea50a98047ad8f0cebb???????????????????