Menu

Publié le 20 mars

Lauréat ► Appel à projets enseignement supérieur “Arts & Technologies” 2018

En 2018, Electroni[k], Stereolux et La Gaîté Lyrique s’associent pour accompagner, soutenir et produire une création Arts & Technologies.


Étudiants, chaque année vous êtes plus nombreux à candidater, et nous vous en remercions !

Infographie de l’appel à projets 2018 © Clarisse Guillochon

 

► 74 projets reçus impliquant 150 étudiants
Des équipes souvent pluridisciplinaires et hétérogènes, issues d’horizons divers et d’écoles différentes.
► 11 projets d’application et 63 d’installation
► 19 nationalités représentées
► 53 établissements d’enseignement supérieur à Rennes, Nantes, Paris & région parisienne, de Strasbourg à Toulouse, de Rouen à Marseille, en passant par Lyon, Saint-Étienne, Aix-en-Provence, Angers, Le Mans… Et au-delà de nos frontières, des candidatures d’Autriche, Belgique, Grèce, Pays-Bas, Royaume-Unis et Suisse !

 

En détail :

Université Rennes 2, EESAB – site de Rennes, ESIR, École de Design Nantes Atlantique, École supérieur des beaux arts de Nantes Métropole, Ecole Nationale supérieure d’architecture de Nantes (ENSAN), Pôle d’enseignement supérieur spectacle vivant de Bretagne Loire-Atlantique, École Doctorale MathSTIC, Université d’Angers, ESBA (école supérieur des Beaux-Arts) talm Angers, École nationale supérieure Mines-Télécom Atlantique Bretagne Pays, École Estienne, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, École Professionnelle Supérieur d’Arts Graphiques de la Ville de Paris, Ecole des Arts de la Sorbonne Paris 1, Parsons Paris, Collège Sévigné, Université Paris 8 (section Arts et technologies de l’image), Paris 10 – Master Philosophie, ENSCI-Les Ateliers, Université Paris Sud 11, École nationale du jeu et des médias interactifs numériques, ICAN – Institut de Création et Animation Numériques, Université Paris Diderot, Master DE Gobelins Game Design, ENSAAMA – Diplôme Nationale des Métiers d’Art et du Design Paris 15, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Ecole d’Architecture de la Ville et des Territoires, IMAC, ENSAPC – École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy, Lycée Jacques Prévert – Boulogne Billancourt, Ecole supérieure d’art d’Aix-en-Provence, Université Aix Marseille, Ecole Centrale de Marseille, Villa Arson – Nice, Université de Toulouse 2 Jean Jaurès, ESADHaR – Rouen, École des Beaux-Arts du Mans, École Nationale des Travaux Publics de l’Etat, E-artsup, École de Multimédia et de Création numérique – Lyon, Université Jean Monnet – Saint-Étienne, École Nationale de Musique, Danse et Art Dramatique de Villeurbanne, HEAR – Haute école des arts du Rhin, Conservatoire de Strasbourg, Lycée le Corbusier à Illkirch-Graffenstaden à Strasbourg, ENSAD Ecole nationale supérieure d’art et de design Nancy, Université de Technologie de Compiègne, Kunstuniversitat – Linz, Conservatoire Royal de Mons – Arts2 en Belgique, University of Macedonia – Thessaloniki en Grèce, School of Architecture – The Royal Danish Academy of Fine Arts, The Bartlett School of Architecture – University College London, East London University – University of Leeds, Central Saint Martins à London, HEAD – Haute école d’art et de design de Genève…

 


Lauréat 2018 : Fluence

Fluence, par Dylan Cote-Colisson (étudiant à l’ENSAAMA Olivier de Serres), Pierre Lafanechère (designer et plasticien freelance, ancien étudiant de l’ENSAAMA Olivier de Serre) & Augustin Lafanechère (Data engineer, développeur)
art génératif, data & vidéo-mapping

Nos données numériques sont canalisées dans des espaces imperceptibles où transite un vaste flux d’information. Chaque requête, aussi insignifiante soit-elle, est captée, analysée, inventoriée par différents systèmes algorithmiques. En s’inspirant de l’image du dégât des eaux, Fluence évoque l’amas de traces que nous produisons et dont s’imprègnent nos espaces digitaux : une insalubrité numérique à laquelle nous nous exposons quotidiennement. Fluence propose une matérialisation de ce phénomène abstrait et immatériel dans le monde tangible : un écoulement organique d’éléments numériques. À leur insu, les spectateurs munis d’un smartphone densifient cette fuite générative.

Fluence est la création lauréate de l’appel à projets « Arts & Technologies » enseignement supérieur 2018 mis en place par Electroni[k], La Gaîté Lyrique & Stereolux. Elle est accompagnée par La Gaîté Lyrique et présentée par Stereolux, lors de la prochaine édition du festival Scopitone du 19 au 23 septembre 2018.

 

 

Autres actualités

Toutes les actualités

Inscription à la newsletter

Votre nom

Votre prénom

Votre ville*

Votre e-mail*