« Hybridations » ‣ Chapitre 1 d’Ambivalences #2 – Rennes

Publié le 30 août 2021

Rendez-vous publics pour une réflexion dédiée aux relations art, technologies et société

Partant du postulat que la technologie n’est pas neutre, que son déploiement exponentiel impacte l’ensemble de notre écosystème, et que la place de l’art et de la culture est essentielle pour explorer ces questionnements et ces enjeux, Electroni[k], Oblique/s et Stereolux s’associent pour présenter un programme de rencontres intitulé Ambivalences.

Après une première année consacrée au thème des « Mutations environnementales », la prochaine édition des conférences lors du festival Maintenant est dédiée au premier chapitre de la thématique « Mutations du vivant ».

▶︎ Chapitre 1 – Hybridations

Jeudi 7 octobre 2021 – 14h à 18h – Le Tambour (Université Rennes 2)

Dans le cadre des rencontres professionnelles du festival Maintenant 

En ouverture de cette nouvelle thématique, il s’agira, à travers le regard de chercheuses, commissaires d’exposition et d’artistes, de questionner la notion de vivant à l’aune du développement des sciences, des nouvelles technologies et de la création numérique. 

Comment repenser le vivant à l’heure d’une société en régime numérique ? Quelles hybridations sont désormais à l’œuvre dans les relations entre art, vivant et technologies ? Quels imaginaires, quels récits sont convoqués aux interstices de notre attention et de notre relation au vivant ?

▶︎ Intervenant.e.s

  • Modération par Pauline Briand, journaliste et autrice

    Pauline Briand est journaliste et autrice spécialiste des enjeux environnementaux. Pour Billebaude, Usbek & Rica ou le Musée national d’Histoire Naturelle, elle a écrit sur la myxomatose, les forêts et le changement climatique, la disparition des insectes, l’évolution de la vie, et l’anthropologie au-delà de l’humain. 

    Auprès d’Astrid de la Chapelle, de Disnovation, de the Internet of Dead Things Institute et de Nicolas Nova, elle participe à des projets entre art et recherche qui travaillent le récit de l’Île de Pâques aux hybridations de l’Anthropocène. Pauline Briand contribue au Centre des Politiques de la Terre.

  • Les intervenant.e.s pour Ambivalences seront dévoilé.e.s début septembre.

Ambivalences s’appuie sur les festivals Maintenant à Rennes, Scopitone avec le Labo Arts & Tech à Nantes et ]interstice[ à Caen. Il émane d’une dynamique inter-régionale portée par Electroni[k] (Bretagne), Stereolux (Pays de La Loire) et Oblique/s (Normandie). Il s’inscrit dans les réflexions portées par le réseau national HACNUM, autour des enjeux propres aux acteurs et au secteur des arts hybrides et cultures numériques.

En partenariat avec l’Université Rennes 2 et dans le cadre du Mois de l’imaginaire et de la Fête de la science.

Ambivalences est présenté avec le soutien de SHAPE, une plateforme co-financée par le programme Europe Créative de l’Union Européenne.

Dernières actualités

Toutes les actualités