tele-present wind

David Bowen

Gratuit

Du 2 octobre au 4 novembre

Lundi, Mardi : 16h30-19h
Mercredi : 10h-12h / 14h-19h
Vendredi : 16h-19h
Samedi : 10h-12h / 14h-17h

Le Pont des Arts

En savoir plus sur le lieu

Gratuit

Electroni[k] et le Pont des Arts s’associent pour proposer une réinterprétation à la fois sensible et technologique d’éléments de la ville-jardin que représente Cesson-Sévigné. Entre paysage et nature, David Bowen et Bichopalo sont invités à présenter leurs œuvres à la Galerie Pictura, dans un dialogue inédit entre nouvelles technologies et monde végétal.

À première vue, l’installation tele-present wind pourrait être interprétée comme une étrangeté végétale composée de 42 branches de plantes séchées, montées sur des tiges métalliques. Cette symphonie ondulatoire est en fait orchestrée par le souffle du vent, dont l’intensité est captée via des anémomètres situés dans le Minnesota (États-Unis). Cette mini-forêt reconstituée, promesse d’un avenir mécanique quelque peu troublant, se dresse et se balance à l’unisson, donnant un caractère étrange au tableau : celui d’une nature morte pourtant bien vivante. Le son des tiges métalliques en mouvement, telles des feuilles caressées par la brise, renforce un peu plus le caractère organique de l’installation. tele-present wind est en fait une représentation décalée de la dynamique des fluides, le sujet principal étant ici l’observation du mouvement d’une masse gazeuse.