Expérience au Thabor

Amosphère, Marta De Pascalis et Tom Leclerc

Gratuit

Samedi 10 octobre

14h30-17h30

Gratuit

Amosphère est une compositrice et artiste visuelle multidisciplinaire basée à Paris. Au travers de pratiques picturales diverses, elle emploie un vocabulaire minimaliste, emprunt de poésie et fiction, afin d’explorer la sonorité et la fonctionnalité d’illusions immatérielles. En jouant de combinaisons entre synthétiseurs analogiques, technologies contemporaines et intelligences artificielles, les partitions musicales – faites à la fois de données et d’objets visuels, sont traduites en sons, installations et performances qui existent autant dans le monde physique et par la réalité virtuelle.

L’expérience au Thabor sera l’occasion pour Amosphère de présenter son nouvel album à paraître sur le 33-33 label.

 

 


Marta De Pascalis crée des collages denses et superposés de mélodies lumineuses
des tessons et des lignes de basse grondantes. Avec son synthé hypnotique et minimal, les sons se déforment et tourbillonnent les uns autour des autres avant se dissoudre dans l’oubli entropique. Pour ses compositions, elle improvise sur un système de boucle de bande, dans lequel des la répétition crée un sentiment de densité, de dynamisme et de cathartique distance. Elle a partagé la scène avec des artistes comme The Necks, Demdike Stare, William Basinski, Jérusalem dans mon cœur et a collaboré avec Carlos Casas. Elle a fondé et dirige le
le célèbre festival Marina di Neukölln.

Marta De Pascalis proposera des paysages sonores kaléidoscopiques, présents dans son nouvel album Sonus Ruinae.

 

 

 


Avec son synthétiseur modulaire et son piano, Tom Leclerc crée des atmosphères ambient, minimaliste et impressionniste. Il travaille sur la musique improvisée et pseudo-générative combinant méditation et émotions dans le son. Tom a appris d’abord le piano en suivant une formation traditionnelle puis a commencé à utiliser différents modèles de synthétiseurs, pour se consacrer plus récemment au modulaire. Il travaille actuellement à la captation de ses performances dans des endroits inédits. Un défi logistique et physique qui l’a conduit du haut de montagnes au bord de l’océan, lui permettant ainsi d’être au plus proche de ce qui l’inspire : la nature.