EN

Essaim

Félix Blume

Gratuit

Du 1 au 10 octobre 2021

En semaine : 13:00 à 18:00
Le week-end : 10:00 à 18:00

Hôtel Pasteur / Edulab Pasteur

En savoir plus sur le lieu

Un essaim d’abeilles se compose de dizaines de milliers d’individus. Qu’il s’agisse d’une ruche ou d’un essaim en plein vol, le son est bien identifiable.

Si on a tendance à penser l’essaim dans son ensemble, ce nouveau projet de Félix Blume propose de faire entendre l’individualité de chacun des êtres singuliers qui le compose, au travers d’enregistrements isolés de différentes abeilles.

L’installation se présente sous la forme de centaines de petits dispositifs sonores, composés d’un reproducteur et d’une enceinte, diffusant chacun le son individuel d’une abeille.

La conception du dispositif d’enregistrement est une étape cruciale du projet Essaim, tant sur le plan technique et acoustique que dans sa relation aux abeilles. Si les studios d’enregistrements sont d’habitude pensés pour enregistrer de la musique ou des voix dans un espace maîtrisé, un studio de captation sonore pour insectes nécessite quelques adaptations. Il permettra l’enregistrement d’un niveau sonore très faible (comme le battement des ailes d’une abeille) grâce à un haut niveau d’isolement acoustique et à un microphone de précision.


En parallèle de sa présentation à Rennes, l’artiste présentera également plusieurs de ses installations, dont Essaim au Domaine de Kerguéhennec, à Bignan, dans le Morbihan.
En amont de la présentation d’Essaim, Electroni[k] propose à des étudiant.e.s de venir participer à la construction de l’installation, aider au montage de deux expositions, et accompagner l’artiste dans sa création à travers de la soudure, la création, l’assemblage et câblage des dispositifs sonores. Du 23 au 25 septembre à l’Hôtel Pasteur, ils construisent de nouveaux dispositifs, destinés au festival et au Domaine de Kerguéhennec. L’exposition de Félix Blume est donc mise en place grâce à la participation d’étudiant·es de l’EESAB, de LISAA et Louis-Marie Ropars.


Essaim est une œuvre produite par D.D.A Contemporary Art (Constance Juliette Meffre) avec le soutien du DICRéAM (CNC).

Elle a été réalisée en résidence au LabGamerz avec l’artiste chercheur Grégoire Lauvin, en co-production avec l’Association M2F Créations pour la conception et le design du studio d’enregistrement, puis en résidence avec l’apiculteur Dominique Hardouin et 250 de ses abeilles.

Essaim est présenté avec le soutien de SHAPE, une plateforme financée par le programme Europe Créative de l’Union Européenne